30juin2022

vitamins-header
 

Quelles sont les vitamines pour le cœur? En plus de l'aide physique, le soutien spirituel est aussi d'une grande importance pour nous. "Des vitamines pour le cœur» est le titre d'une série dans laquelle nous publions de nouveaux rapports mensuels. Les vitamines sont des compilations d'extraits que nous pouvons présenter avec l'aimable autorisation des auteurs sur notre site. Parce que nous obtenons ces bonnes réactions de lecteurs sur celles-ci, nous voulons les partager ici et nous espérons qu'elles peuvent apporter à tant d'autres une grande joie.

Vitamine pour le coeur

Concurrence ou compassion


Wolfgang Schmidt:

L'autre jour, j'ai fait un de ces rêves de "poursuite" où l'on fuit un adversaire en faisant tout pour ne pas être rattrapé. Dans ce cas, j'ai dû fuir deux personnes. Je me suis enfui, mais quand je me suis réveillé, mon cœur battait la chamade.

Puis j'ai interrogé Dieu sur la signification de ce rêve et Il m'a montré la futilité de telles poursuites et courses. Pourquoi faisons-nous cela au lieu de vivre une vie paisible ? J'ai réalisé à quel point nous sommes élevés, formés et entourés par ce genre de mentalité, du berceau à la tombe. Nous sommes formés pour être le meilleur, le plus rapide, le "numéro un".

Pensez aux jeux, du Monopoly aux autres jeux de société en passant par les jeux informatiques. La plupart d'entre eux ne nous apprennent-ils pas à essayer de gagner et de battre les autres joueurs ? Nous nous voyons comme des concurrents au lieu de travailler ensemble !

Comme Dieu et sa façon de faire les choses sont différents ! Il a de la compassion pour les gens. Il a la miséricorde, la grâce et l'amour. Jésus est la preuve la plus tangible de l'amour de Dieu. Il a guéri les malades, même le jour du sabbat, alors qu'il n'était pas permis de guérir ce jour-là selon les gardiens de la loi. Il a pardonné à la femme adultère alors qu'elle était sur le point d'être lapidée. Il a parlé à une Samaritaine, déjà mariée cinq fois, qui vivait avec un homme qui n'était pas son mari, à une époque où il était interdit aux Juifs d'avoir le moindre contact avec les Samaritains.

Lorsque nous regardons le monde, n'est-il pas triste de constater à quel point les gens et les nations sont en compétition les uns avec les autres ? Les riches veulent devenir encore plus riches, les nations puissantes veulent être encore plus puissantes. Ils construisent des entrepôts de plus en plus grands et des armes de plus en plus puissantes et mortelles. Quand seront-ils satisfaits de ce qu'ils ont ? Ne réalisent-ils pas que les grands, les puissants et les nations tomberont toujours, toujours ? Regardons simplement l'histoire. Ils sont tous tombés, les plus grands empires, les papes les plus puissants. Les personnes les plus riches doivent mourir un jour et ne peuvent pas emporter un centime avec elles.

Alors, pourquoi ne pas être compatissant, pourquoi ne pas partager avec les pauvres ? Pourquoi ne pas travailler les uns avec les autres plutôt que les uns contre les autres ? Pourquoi ne pas être un pacificateur au lieu d'un belliciste ? Les personnes les plus pacifiques que j'ai jamais rencontrées étaient les gens les plus simples, les pygmées - méprisés par leurs voisins, leurs propres compatriotes. Quasiment sans possessions, ils s'aiment néanmoins les uns les autres et préfèrent s'installer ailleurs plutôt que de se battre contre ceux qui les méprisent ou les maltraitent.

Jésus était le meilleur exemple. Il n'avait pas de possessions terrestres. Pourtant, il a eu de la compassion pour les pauvres et les gens l'ont aimé pour cela. Il nous a dit : "Heureux les pauvres en esprit, car le royaume des cieux est à eux. Heureux les doux, car ils hériteront de la terre. Heureux les artisans de la paix, car ils seront appelés enfants de Dieu." (Mat 5:5-9)

Suivons son exemple et faisons preuve d'amour et de compassion envers les autres au lieu de les considérer comme des concurrents.

Copyright © 2021 Aktive Direkt Hilfe e. V. – Photo: Des enfants pygmées exécutent une danse, en signe de gratitude pour les vêtements que nous leur avons apportés, Cameroun 2003.



  Faire travailler les enfants est un grand problème pour une éducation durable et significative.

Notre objectif - assurer l'éducation

Circulaire

Si vous souhaitez recevoir des newsletters, veuillez nous envoyer un message.

Souscrire

Prendre contact

Avez-vous une question à nous poser ou des préoccupations ? Contactez-nous directement ! Nous vous remercions de votre message et tenterons de vous répondre le plus rapidement possible.

Prendre contact

Je veux aider

Vous voulez savoir comment vous pouvez nous aider au Congo ? En savoir plus sur la façon de nous aider.

Aider ADH