12août2022

about-us-Header
 

Nos objectifs

ADH essaye de contrecarrer l'urbanisation progressive !

Plus des deux tiers de la population congolaise vivent dans les zones rurales sous-développées. [2] Toutefois, la coopération du développement se concentre principalement au Congo autour de la capitale Kinshasa, à l'exception de l'est du pays qui fait l’objet de beaucoup d'attention des médias. Le reste du pays est abandonné à lui-même, en particulier la population des régions rurales éloignées. Là les infrastructures les plus ordinaires manquent, comme des routes bien construites et entretenues. Les produits de première nécessité deviennent extrêmement coûteux, principalement en raison des coûts de transport. Un sac de ciment dans la capitale Kinshasa coûte par exemple 14 $ US, tandis qu’à Tshikapa, à environ 1000 km, il coûte déjà $ 40 US (Mise à jour : Jan 2014). C'est pourquoi la plupart des organisations résidentes sont naturellement attirées par les régions les plus accessibles et les plus sûres possédant des infrastructures plus développées.

Dans les zones rurales éloignées la vie à la campagne pour la population est très difficile et marquée par l'extrême pauvreté. Ceci entraîne un fort exode rural avec une tendance à la hausse (taux annuel d'urbanisation de 4,2% entre 2010 et prévisions pour 2015). [3] Dans l'espoir d'une vie meilleure, les gens migrent de la campagne vers les grandes villes. Les régions métropolitaines, telles que Kinshasa avec 10 millions d'habitants, [4] déjà très surpeuplées, se développent en raison du " flux de réfugiés " de l'intérieur. Les immenses problèmes des grandes villes s’accroîtront ainsi encore d’une manière insupportable. Pour les nouveaux arrivants les villes n’offrent que très rarement des possibilités d’emploi. Au Congo, le taux de chômage est estimé actuellement autour de 80 % ( Jan 2014). Aussi pour les familles percevant un salaire fixe, souvent leur revenu n’est plus suffisant pour vivre. Par exemple, le salaire mensuel moyen des enseignants dans les zones rurales est actuellement de 60 US $ (Jan 2014). Environ 80 % de la population ont moins de 1,25 dollar par personne et par jour. [5]

Comment pouvons nous par notre action contrer cette tendance de l'urbanisation au Congo, en s’attaquons à la source ?

Nous avons identifié les besoins des zones rurales et commençons notre aide là-bas . Nous voulons donner aux gens de nouvelles perspectives d’avenir en leur apportant des changements sur place, surtout pour les enfants afin qu'ils puissent envisager un avenir meilleur. Notre motivation quotidienne pour cela nous la tirons de notre volonté profonde d'être en mesure de donner à ces enfants une meilleure chance dans la vie. En même temps, nous aimerions présenter un exemple positif aux autres organismes d'aide et les encourager à s'impliquer aussi à l'intérieur du pays. Car une extension de l'aide humanitaire dans les zones rurales est primordiale pour le développement durable de l'ensemble du pays. Créer des changements positifs pour la population rurale dans un pays pauvre comme le Congo - en dépit de toutes les difficultés et des obstacles - n’est pas seulement un voeu pieux. Nous tenons à illustrer cette conclusion par l'exemple de William Wilberforce : Arrêter le commerce des esclaves en Colombie est apparue au 18ème siècle, compte tenu de l’époque, assez désespérée. Grâce à sa persévérance William Wilberforce est parvenu néanmoins à obtenir l' abolition de l'esclavage par le Parlement britannique.

[1] UN - Indice de développement humain (2013)

[2] CIA – Congo: Urbanisation

[3] CIA – Congo: Taux annuel de l’urbanisation

[4] CIA – Congo: Kinshasa population

[5] BMZ – Les salaires dans le Congo

Image Gallery
La vie sans électricité - la cuisson au feu de bois.Scène typique à Kinshasa.Surplombant Kinshasa.Étal de marché typique.Rue à Kinshasa.Problèmes habituels - la faiblesse des infrastructures.Véhicule de transport conventionnel.Problèmes de Kinshasa - pollution.

  Plutôt que de donner un poisson, apprendre aux gens à pêcher pour eux-mêmes - aider les gens à s’aider.

Les changements sont bons pour nous

Circulaire

Si vous souhaitez recevoir des newsletters, veuillez nous envoyer un message.

Souscrire

Prendre contact

Avez-vous une question à nous poser ou des préoccupations ? Contactez-nous directement ! Nous vous remercions de votre message et tenterons de vous répondre le plus rapidement possible.

Prendre contact

Je veux aider

Vous voulez savoir comment vous pouvez nous aider au Congo ? En savoir plus sur la façon de nous aider.

Aider ADH