16octobre2021

about-us-Header
 

Nos objectifs

ADH a l’ objectif central de permettre une bonne éducation scolaire !

La gamme de l'enseignement scolaire peut déjà être étiquetée avec la notion "aider à l’entraide“. Toutefois, l'ADH ne veut pas seulement construire des écoles, pour finalement les abandonner à elles-mêmes. ADH essaye de développer une organisation durable des écoles, de sorte qu'une journée scolaire ordinaire soit possible sans notre soutien et notre supervision ! De nombreux projets d'aide échouent sans soutien extérieur. Pour cette raison nous impliquons la population locale dès le début de la planification et de sa mise en œuvre. À notre avis les changements positifs ne peuvent durablement porter leurs fruits qu’en responsabilisant la population locale.

En République démocratique du Congo, ainsi que dans de nombreux autres pays sous-développés, la formation scolaire n'est pas évidente. Sans systèmes d’assurances fonctionnels (p.ex. tels que pension, assurance médicale, assurance accident du travail etc.) dans les pays frappés par la pauvreté, les enfants sont malheureusement souvent considérés comme une source de revenus nécessaire, sinon la plus importante source de revenus prise en compte afin d'assurer la survie des familles. Beaucoup d'enfants doivent déjà travailler à leur plus jeune âge, pour des activités familiales telles que chercher l'eau, préparer la nourriture ou surveiller leurs jeunes frères et sœurs. Cependant, le travail réel de l’enfant ne doit pas être sous-estimé. Plus d’un quart des enfants de 5 et 14 ans travaillent au Congo. Dans notre évaluation, le travail des enfants dans les zones rurales devrait cependant atteindre un niveau nettement plus élevé. [2] Ce travail des enfants est très problématique pour une éducation durable et significative. Par conséquent, il est peu surprenant qu’au Congo près de la moitié des enfants en âge scolaire ne soit pas scolarisée. [3]

Certainement que le plus grand obstacle à la fréquentation scolaire des enfants est souvent le fardeau supplémentaire des frais de scolarité insupportables pour les familles. Pour cela nous renonçons, comme probablement peu de responsables de l'éducation (en fait, nous connaissons, en dehors des écoles dans les camps de réfugiés, aucun d’ autre), au financement des opérations scolaires par les frais de scolarité. Pour se financer, ADH s’appuie sur des sources externes de financement pour permettre au plus grand nombre d'enfants de fréquenter l'école.

L'extrême pauvreté ne devrait constituer d’obstacle pour les parents dans la scolarité de leurs enfants, mais précisément être la raison pour laquelle ils devraient aller à l’école. Une bonne éducation scolaire complète est non seulement primordiale pour l'avenir des enfants - mais aussi pour celui du pays !

Chez beaucoup d’enfants existe un grand potentiel qui peut être pleinement efficace, s’ils sont encouragés en conséquence. Aussi pour améliorer leurs perspectives d'avenir (et donc aussi des familles !), l’objectif de l’ADH est de permettre une bonne éducation et de favoriser les enfants dans leur avancement ! Nous recrutons des enseignants qualifiés et fournissons des fournitures scolaires appropriées. Nous adhérons principalement au programme imposé par l'État. Le français est enseigné dans notre école depuis la première classe. Ceci doit permettre de meilleures alternatives aux enfants dans leur formation plus tard.

Pour permettre une bonne éducation, nous construisons des salles de classe lumineuses et spacieuses, avec un toit étanche contre la pluie, des fondations et murs solides. Les habitants sont très reconnaissants et fiers. Contrairement à la construction rurale en vigueur, le bâtiment de l'école doit être conçu pour être durable. Les petits logements classiques dans la région rurale de Kasaï Ouest sont bâti surtout avec un coffrage en bois, d’argile comme isolant et avec des toits de paille. Ces matériaux peu robustes doivent être renouvelés chaque année, principalement en raison de fortes pluies et d'infestation par les termites. Avec notre méthode de construction des bâtiments scolaires, nous voulons bâtir pour la population locale - en particulier pour les jeunes, des biens durables. Par conséquent ADH utilise des matériaux imperméables et stables tels que les briques que nous fabriquons sur place . Nous construisons des bâtiments en brique solides et durables, afin que les enfants soient logés en toute sécurité et que l'école ait un meilleur avenir à long terme.

[1] UN – Indice de développement humain (2013)

[2] MICS 2010 Étude – Le travail des enfants en Congo

[3] Unicef –Éducation en Congo

Image Gallery
Les étudiants sont testés dans la salle de classe.Deuxième bâtiment de l'école en brique.Les enfants doivent souvent travailler - baby-sitting.Les enfants doivent souvent travailler - travail aux champs.Première journée d'école dans le nouveau bâtiment de l'école.Les enfants chantent devant leur école.Classe de l'école dans le bâtiment de l'école temporaire.Maintenant il y a 300 écoliers.La construction d'écoles - le transport de briques.

  Notre motivation quotidienne pour cela, nous la tirons du plus intime désir de donner à ces enfants une meilleure chance dans le monde.

Notre objectif - pour contrer l'urbanisation

Circulaire

Si vous souhaitez recevoir des newsletters, veuillez nous envoyer un message.

Souscrire

Prendre contact

Avez-vous une question à nous poser ou des préoccupations ? Contactez-nous directement ! Nous vous remercions de votre message et tenterons de vous répondre le plus rapidement possible.

Prendre contact

Je veux aider

Vous voulez savoir comment vous pouvez nous aider au Congo ? En savoir plus sur la façon de nous aider.

Aider ADH