16octobre2021

vitamins-header
 

Quelles sont les vitamines pour le cœur? En plus de l'aide physique, le soutien spirituel est aussi d'une grande importance pour nous. "Des vitamines pour le cœur» est le titre d'une série dans laquelle nous publions de nouveaux rapports mensuels. Les vitamines sont des compilations d'extraits que nous pouvons présenter avec l'aimable autorisation des auteurs sur notre site. Parce que nous obtenons ces bonnes réactions de lecteurs sur celles-ci, nous voulons les partager ici et nous espérons qu'elles peuvent apporter à tant d'autres une grande joie.

Vitamine pour le coeur

Mets ton cœur dans ses mains

de Bernard de Bézenac:

J’aimerais partager avec vous un principe qui s’est avéré pour moi un principe-clé dans les moments difficiles que sont les temps de changements.

Ces dernières années spécialement, le Seigneur m’a confronté à la nécessité de changer certaines choses en moi, mais je m’en sentais incapable. Alors, Il m’a appris à faire ce genre de prière : « Père, je veux être ce que tu veux que je sois mais je m’en sens incapable. Alors, je remets mon cœur entre Tes mains : pétris-le comme le potier pétrit l’argile, travaille-le comme bon te semble, pour qu’il soit prêt à changer, afin que Tu puisses en faire ce que Tu veux. »

Par ce genre de prière, nous montrons au Père que nous sommes prêts à envisager de changer, bien que nous ne soyons pas tout à fait prêts à changer. En fait, nous Lui donnons la permission de nous changer.

C’est l’occasion ou jamais de nous appuyer sur la promesse de 1 Jean 5:14-15 : « En Lui, nous avons cette (joyeuse) assurance que si nous demandons quelque chose selon Sa volonté, il nous écoute, et si nous savons qu’Il nous écoute, nous savons que nous avons la chose demandée. » Sans l’ombre d’un doute, puisque nous faisons passer Sa volonté avant la nôtre, Il AGIRA.

En 1999, avec mon épouse et mes plus jeunes enfants accompagnés de certains de leurs amis, nous sommes allés en Albanie et au Kosovo, juste après la guerre avec la Serbie. Nous voulions encourager les populations, en particulier dans les centres de réfugiés, par le témoignage personnel et nos marionnettes de l’Évangile. Ce soir-là, nous nous sommes retrouvés à Pristina, capitale du Kosovo, sur une place publique où nous avons présenté notre spectacle de marionnettes aux milliers de badauds qui passaient par là. Or nous avons été abordés de façon un peu agressive par un groupe de jeunes patriotes qui, jaloux des forces étrangères de la KAFOR, entendaient assurer eux-mêmes le maintien de l’ordre dans leur pays. Ils s’improvisaient donc agents de renseignement, policiers, etc., et, à ce titre entreprirent de nous suivre…

Ils repérèrent où nous campions, et le lendemain matin, dès la première heure, ils étaient là pour nous interroger. Nous avons décidé de prendre les choses positivement et de les inviter à prendre le café…

Le Seigneur m’a donné un message pour eux : c’était tout à leur honneur que de vouloir prendre la responsabilité de diriger et de reconstruire leur pays, mais s’ils voulaient faire un bon travail, ils devaient le reconstruire sur des bases solides, à savoir un fondement d’amour et de pardon, et se défaire de tout ressentiment. C’est alors que le garçon à ma droite a objecté qu’il avait perdu 13 membres de sa famille dans le conflit qui venait de s’achever !

Que répondre à ça ?

C’est là que le Seigneur m’a inspiré une réponse toute simple, sous la forme d’une image mentale où je voyais le cœur de ce garçon dans les mains de Dieu, et Dieu était prêt à le remodeler. Je les ai donc tous encouragés à remettre leur cœur entre les mains du Père pour qu’Il en fasse un cœur qui pardonne, un cœur libre de tout ressentiment. Après la prière, lorsque le garçon à ma droite a ouvert les yeux, c’était un autre homme : il était rayonnant, libéré ! Le Père avait changé son cœur !

Le changement ne sera pas toujours instantané, il supposera parfois que nous étudiions Sa Parole et que nous nous laissions transformer par elle, mais si nous Lui remettons notre cœur, nous saurons que Dieu travaille, qu’Il est occupé à nous modeler par Son Esprit.

Et puis, c’est la meilleure réponse à l’ennemi, qui cherche à nous condamner en pareil cas :

— Ah, ah, tu vois, Dieu te demande quelque chose de trop difficile pour toi, et tu sens bien que tu en es incapable. Autant abandonner !

Cette prière est comme lui rétorquer :

—T’inquiète ! Je sais bien que je suis incapable de changer, mais j’ai remis mon cœur à Dieu et Il s’en occupe, Il est en train d’y travailler ! Par Son Esprit en moi.

Jésus promet en Mat 5:3 : « Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux » ; ou, selon la version Segond 21: « Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le Royaume des cieux leur appartient. »

Je reconnais que je n’arrive pas à me hisser au niveau de ce que Dieu me demande, mais, au lieu de faire semblant de l’ignorer, je Lui donne la permission de me changer et je m’attends à ce qu’Il le fasse.

C’est alors qu’Il accomplit en moi l’impossible.

Copyright © 2016 http://www.lebongrain.com



  2003 - 2004: Nous sommes arrivés au Congo Kinshasa après la guerre civile dévastatrice, avons importé notre troisième conteneur en Afrique et avons distribué des fournitures d’aide aux nécessiteux.

10e anniversaire d'Active Direct Aide

Circulaire

Si vous souhaitez recevoir des newsletters, veuillez nous envoyer un message.

Souscrire

Prendre contact

Avez-vous une question à nous poser ou des préoccupations ? Contactez-nous directement ! Nous vous remercions de votre message et tenterons de vous répondre le plus rapidement possible.

Prendre contact

Je veux aider

Vous voulez savoir comment vous pouvez nous aider au Congo ? En savoir plus sur la façon de nous aider.

Aider ADH